Rechercher
  • l'eglise à Paris

La volonté du Dieu au sujet du Christ tout-inclusif et extensif

Dieu est un Dieu déterminé, dont la volonté est issue de Son bon plaisir. Il créa tout pour Sa volonté, dans le but d’accomplir et de réaliser Son dessein. Le livre d’Apocalypse, qui révèle l’administration universelle de Dieu, nous montre le dessein de Dieu… Sa création est liée à Sa volonté. (Ap 4.11, note 2.)


Quelle est la volonté de Dieu selon Son désir, Son intention, dans l’univers tout entier, dans la création, dans la rédemption, dans l’âge à venir et dans l’éternité ? Le livre de Colossiens dans son ensemble répond à cette question. En lisant ce livre, nous nous rendons compte que la réponse est Christ. La volonté de Dieu est en Christ, concentrée en Christ et pour Christ. Christ est tout dans la volonté de Dieu. Nous devons savoir et réaliser cela avec la sagesse spirituelle et avec notre compréhension dans une intelligence claire et renouvelée.

Dans Colossiens, la révélation au sujet de Christ est aussi bien tout-inclusive qu’extensive. Colossiens révèle que Christ est tout. Christ est le Premier-né tant de la création, l’univers, que de la nouvelle création, l’église (Col 1.15, 18). La nouvelle création n’est pas tant extensive que l’ancienne, l’univers. L’église est tout-inclusive, mais pas extensive. Être le premier-né tant de la création originelle que de la nouvelle signifie que Christ est à la fois extensif et tout-inclusif. Dans le nouvel homme, il n’y a de la place que pour Christ ; Christ est tout et en tous (3.11). Cela montre qu’Il est tout-inclusif. Son extensivité est indiquée par le fait qu’Il est le premier-né de toute la création. Dans Éphésiens 3, Christ est la largeur, la longueur, la hauteur et la profondeur.


Le parachèvement de la Parole de Dieu relevée dans Colossiens est le mystère de l’économie de Dieu—Christ en nous, l’espérance de la gloire (1.27). Ceci signifie que sans Christ en nous comme l’espérance de la gloire, la révélation de Dieu n’aurait pas eu de parachèvement.


Christ est incommensurablement extensif ; Il est illimité. La Bible parle même des « richesses insondables de Christ » (Ep 3.8). Bien que les richesses de Christ soient insondables, nombreux sont les chrétiens qui Le limitent à cause de leur théologie et de leurs enseignements. Ils n’ont qu’une compréhension élémentaire de Lui. Christ, le Sauveur en qui l’on croit, n’est pas limité. Il est inépuisable, tout-inclusif, illimité. Nul ne peut déterminer la grandeur de Christ. Puisqu’Il n’a aucune limite, la révélation à Son sujet devrait aussi être sans limite. Et à cet égard, le livre de Colossiens est d’une importance capitale. Sans ce livre, il serait difficile de réaliser que la révélation de Christ est illimitée et extensive. (Life-study of Colossians, p. 417-418, 403, 350.)

Contactez-nous
faire un don

© 2020 par l'église à Paris